Bouly et Guignolo sont dans un bateau ... ma galère à moi ;-)

07 juillet 2011

London ou le jour où j'ai vu Dieu

 Malgré les mésaventures de l'hiver précédent, j'ai choisi délibéremment de réaffronter la malchance qui me lie désormais à Londres.

 

J'aurais aimé vous dire que tout a été parfait cette fois ci et que ce voyage a été sans encombre ... mais ce ne serait pas "normal" dans le sillage de ma vie ;-)Comme d'habitude il a fallu quelques coups de stress et d'hallucinations .. mais de bonnes surprises aussi (heureusement).

Pour l'occasion j'ai changé de partenaire de jeu et c'est avec mon frangin (très chanceux lui aussi dans le quotidien) que j'ai tenté l'aventure.

Dès l'aéroport, pas encore partis, nous étions dans la file d'attente pour s'enregistrer sur le vol,nous commentions les beaux dessins sur les pages du passeport de chacun et là OUPS !! que vois je ?? Mon passeport est à mon nom de jeune fille !!!

bien sur j'ai pris mon billet d'avion à mon nom de femme mariée et bien sur je n'ai pas pris ma carte d'identité (préférrant la laisser à la maison au cas où je perde mon passeport et que mathieu puisse justifier de mon identité en france .. mon frère avait déjà expérimenté ce genre de péripéties à Malaga avec un passeport périmé de ... 3 jours. Bref branle bas le combat, la nana du controle me regarde bizarrement et tristement ... ça semble mal barré .. "à mon avis, vous n'allez pas pouvoir embarquer ... vous n'avez pas un papier officiel où apparaissent les 2 noms ???" .... bien sur dans mon sac je n'ai que ma carte bleue et ma carte de
fidèlité carrefour (si c'est pas une preuve de mon identité ça, je sais pas ce qu'il vous faut !!!!).

 Je vais au stand easy jet, le coeur palpitant expliquer mon cas ... le monsieur comprend, cherche sur son ordi et retrouve que j'ai bien fait la réservation avec ma carte bleue qui est au nom marital et que j'ai enregistré mon numéro de passerport qui est à mon nom de jeune fille .. bref j'embarque après avoir perdu 2 litres d'eau de trouille... (nota bene : je demande au mec si pour le retour il a modifié aussi car ce sera le même problème : il me dit que c'est modifié mais que je devrais réimprimer mon billet qd je serais en angleterre, sans souci ...

je répète

Sans souci, c'est très important pour la suite.

Arrivés à londres, achat des billets pour la navette, on tombe sur un choco super sympa qui nous fait un prix d'ami.
Navette presque pas attendue ... tout parait trop simple !!!

et
là sur l'autoroute qui nous mène vers londres : ralentissement .. un
accident de la route ... nous avons vu le sang répandu sur la chaussée
.. super ambiance dans le bus : tout le monde avait les larmes aux yeux
et la gerbe. Vive les vacances vive l'insouciance !!

Arrivés à londres, impossible de trouver la direction  à prendre : de nuit, je suis complètement déboussolée (déjà que de jour ) Du coup mon frère décide de prendre un taxi puisque de toute façon il voulait tester pendant le séjour autant se mettre de suite dans l'ambiance ... Là on tombe sur un pakistanais qui
parlait l'anglais comme un .. pakistanais. Heureusement on s'est compris de suite (quand j'ai sorti la mastercard).

061

et nuos sommes arrivés à l'hotel où le réceptionniste était ... chinois (va à londres pour perfectionner ton anglais !!! ;-)
très sympa (j'ai payé de suite, il était ravi) .. et la chambre était
franchement bcp mieux que ce que je m'étais imaginé (faut dire que
j'avais imaginé le pire)

par contre la fenètre donnait sur une cour où était rassemblée toutes les
poubelles du quartier et où bien sur les éboueurs passaient tous les
jours à 5h. mais ce n'est pas bien grave car nous étions réveillés par
le jour qui se lève à 4h30 .

pour le séjour en lui mm, nous avons beaucoup beaucoup beaucoup (allez encore un) beaucoup marché (mon frère en a éclaté ses tongs) .



003013

Je redécouvrais Londres sous une lumière différente : celle de l'été et de la chaleur !

023032

Tous les clichés sur la pluie et le climat anglais se sont écroulés puisque j'ai bronzé à Londres !! (Nota bene : il a plu quasiment tout le mois de juillet à Bordeaux)

062071

Une dédicace à Lola qui partage ma passion pour la garde royale

046

Mais le clou du séjour, a été Wembley !! et THE concert of my life !!

093

Arrivés à 14h30 dans la queue, (il a fait très beau et chaud pendant 3
jours ), le ciel se couvre pour la première fois de
notre séjour ...

chaque minute on se regarde "non mais ça va se découvrir" ... "oui c'est rien, des petits nuages de rien du tout"
094
à
17h à l'ouverture des portes, la pluie s'abat sur nous !!!!!! un
torrent d'eau : nous sautons sur un vendeur de poncho-capote taille
humaine.

lorsque les portes s'ouvrent, une vraie performance
sportive s'établit ... nous tenons nos mains bien serrées et là nous
volons littéralement vers la pelouse (un gardien de sécurité gueulera
très gentiment dans notre direction "EASY TIGER !!!!!!")

la première partie du concert commence : les pet shop boys. Il est 19h : il pleut toujours.
nous sommes trop bien placés. franchement un rêve !!!

fin de la première partie : la pluie s'arrete pdt le quart d'heure d'interlude.
et reprend de plus belle à l'entrée des take that !!!


de toute façon, s'en ait fini de moi ..je ne sais mm plus s'il pleut ou
pas ... je ne sais plus où je suis ...
robbie fait son entrée et je chavire dans un monde parallèle ...

la pluie s'arrete après environ 20 min de show et il restera encore 2h10 de folie à vivre !!

le moment de la passerelle mobile en verre arrive : je raconte à mon frère
que robbie passe au dessus de la foule ... et là la passerelle se
dirige droit sur nous ... robbie s'avance direct au dessus de MOI !
C'est un show comme jamais je n'en avais vu auparavant, un robot gigantesque transporte les musiciens, danseurs et chanteurs, des chorégraphies sont orchestrées dans les airs, des rideaux d'eaux, des ascenceurs, une chute vertigineuse du haut du stade pour Robbie la tête en bas maintenu par un harnais, des moments d'émotions qui m'ont ramenés à mon adolescence où les posters tapissés ma chambre, le stade entier qui reprend "Back for good" ... 

 

102103095104118

145

Mais après tant d'intensité, il faut bien redescendre sur terre et accessoirement rentrer à Bordeaux ... et c'est là que tout se complique, car le fameux billet modifié SANS SOUCI .. était inexistant !!

Après avoir pleuré  supplié Mathieu de me trouver une solution, j'arrive finalement à avoir mon billet non sans mal.

A l'aéroport, les choses prennent un tournant inattendu .. les yeux encore pleins de "angels", je me vois soudain stopper au contrôle des bagages. Les services secrets britanniques avaient jeté leur dévolu sur moi et j'étais la cible à abattre (oui je vous la fais à la Largo Winch mais la scène y ressemblait drôlement).

Très froidement, on me fait signe de reculer et de ne surtout pas toucher ma valise. Visiblement je suis le terroriste du vol Luton-Bordeaux et ma valise passe un sale quart d'heure. Une fois toutes mes affaires passaient au peigne fin (et aux détecteurs de bombe et de drogue et chien berger allemand), on me signale que c'est bon je peux ranger tout mon bordel ... ma valise est éclatée sur le tapis roulant avec tous mes vetements en vrac ... (moi qui avais passé une demi heure le matin même à tout bien rangé...).

Finalement avec le recul je pense qu'ils en voulaient à mon mug Kate et William ;-)

Posté par lydy33 à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2011

Saint Emilion notre escapade printanière

C'est presqu'un rituel. Tous les ans au printemps, dès que le soleil commence chauffer un peu, nous allons vers le petit village de Saint Emilion ... Là l'espace d'une journée, on se croirait presqu'en vacances d'été ... Le temps s'arrête et on se sent juste bien ...

108109110134124162

Posté par lydy33 à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2011

la violence des bulles

075

020

Posté par lydy33 à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2011

La bonne blague

001

"Mais ma chérie, pourquoi moi je suis en bas et papa en haut ?"

"beh Papa il peint le mur dans les toilettes ... et toi tu lui fais une blague et tu lui fais bouger l'échelle .."

Mais où va t-elle chercher tout ça ???

Posté par lydy33 à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2011

Pâques au jardin : morceaux choisis

La cabane se refait une beauté ...

P4050182P4130266

P4140325

P4050183

 

 

Le jardinie bosse dur ...

Tondeuse, plantation de fraises, de tomates cerises ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cloches aussi aiment jardiner et planquent leurs oeufs dans les brouettes

009

Cueillir des pâquerettes (sans la tige) et improviser des décorations ...

140

Le maçon finit les derniers travaux pour que la terrasse soit opérationnelle ..

160161

 

 

 

 

Posté par lydy33 à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 avril 2011

2 ans pour Adam'chou !

Pas facile de voir grandir nos bambins ...

Une bougie de + sur le gâteau et c'est autant de progrès et de centimètres en + ...

Chaque jour je découvre un bébé qui se transforme en un petit garçon malin et curieux . Un vrai clown plein de douceur, qui aime jouer les aventuriers pour mieux revenir caliner.

Happy Birthday mon Guignolo !

286

Posté par lydy33 à 15:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2011

it's playtime chez Jiji la biscotte !!

Encore une nouvelle collection absolument adorable !!

les filles, les garçons, tout le monde y trouve son bonheur ...

notre chouchou confortable, pratique et mode : le sarouel !

notre coup de coeur fashion : la casquette et le cheich !

Adam a participé avec enthousiasme à cette belle aventure et le résultat est comme d'habitude superbe !

(crédit photo : Clothilde Valade pour Jiji la Biscotte)

D.jpg

A

Alors voici un petit concours organisé par Jiji la Biscotte à l'occasion de la sortie de la nouvelle collection mais également d'un site internet nouveau tout beau et plein d'autres belles surprises que je vous laisse découvrir... 

logo_boutique 

 

Quelque chose me dit que je vais encore craquer ... ;-)

Q.jpg

Posté par lydy33 à 15:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 janvier 2011

TEST CUPCAKES PICARD

J'annonce : j'ai testé pour vous les cupcakes de chez Picard. (enfin vous verrez qu'Adam m'a donné un coup de main ;-)

Beh oui quand on revient d'Angleterre et que le taux de sucre chute dangereusement, une envie de cupcake pointe son nez. Sauf qu'à Bordeaux, impossible d'en trouver (à bon entendeur, y'a un marché à conquérir !).

Excepté chez notre ami le congelé, Picard.

Bien sur, comme toute patisserie non fraîche (ou plutôt TROP fraîche), j'y vais à reculons.

Mais après tout, pourquoi pas ... (leur poêlée marrons-abricot est à tomber, et la purée 100% potiron pas mal non plus).

DSC_0006

Je me lance dans le test

Niveau prix : vendus par 4 au prix de 5.20e, c'est un très bon rapport qualité prix, aucun doute. +1

Niveau présentation : les cupcakes tiennent bien, la boite est bien conçue, pas de problème à la décongélation. +1

(enfin faut pas avoir une envie de cupcake trop soudaine car il faut compter 5 heures de décongélation tout de même pour un goût optimum si j'ose dire)

Niveau déco : oui car le cupcake c'est de la couleur, c'est de la crème, c'est des paillettes de sucre et petites déco appétissantes ... Je trouve qu'il y a un bel effort, les 4 cupcakes sont de goûts diffèrents donc de couleur diffèrente, et même si on est loin des décors très travaillés des british ou ricains, c'est ma foi d'un joli effet sur la table au milieu des tasses de thé. +1

DSC_0015

Niveau goût : beh ouais, t'es mignonne ma poule, mais ça a beau être pas cher, pas moche, c'est quand même à la base un truc censé être bon.

Alors là je dois avouer que c'est assez inégal. En effet, il y a 4 sortes :

- Cake chocolat habillé d’un glaçage brillant et de paillettes chocolat : Celui-ci est très moelleux, très chocolaté mais pas écoeurant. Il a une bonne texture de glacage. C'est un peu mon chouchou, j'avoue.

DSC_0010

- cake nature au coeur de framboise et au glaçage rose orné d’une fleur en sucre : le plus joli ! Quand on le voit, on se dit qu'il promet. Mais il est écoeurant ! Goût très chimique, gâteau fade, le coeur de framboise est immonde et le glacage franchement pas mieux. C'est le gros point négatif ! bouh !!!! pas bien, vilain Picard ! (Adam l'a recraché dès la première bouchée, alors que même celui au citron est passé).

DSC_0021

- cake citron nappé d’une crème au citron et grains de sucre : le gateau est très bon, pas trop fort en goût de citron, juste ce qu'il faut. La crême est une base de crême au beurre donc assez riche, grasse, vite écoeurante. La moitié d'un c'est parfait, un entier je pense qu'on s'en dégoute vite.

DSC_0024

- cake noisette recouvert d’une mousse à la noisette avec éclats de noisettes : très bon gateau à la noisette, la mousse est beaucoup plus légère que les autres glacages. Il passe bien à condition d'aimer la noisette bien sûr, mais il est assez fin.

DSC_0018

Conclusion :

Sur les 4, un seul est vraiment à la limite du mangeable (bon après on arrive toujours à le refiler à des gosses pas trop difficiles ;-).

Les autres sont tous différents mais offrent des goûts et des textures intéressantes.

Bien sur, on ne retrouvera sur aucun le vrai goût du cupcake mais c'est une bonne alternative pour assouvir une petite envie avant d'en trouver des dignes de ce nom.

image_preview

L'oeil de l'expert ne s'y trompe pas

DSC_0035

Posté par lydy33 à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2011

Celui qui visitait Londres avant Noël : Last but not least Part !!

C'est l'heure de rentrer en France.

Bordeaux nous attend ... nos petits aussi.

Nous sommes mercredi 22 Décembre.

Notre vol Easyjet à l'aéroport de Luton est prévu pour 10h30.

Nous enregistrons les bagages : mon mari me paie un dernier british breakfast.

J'étais stressée : la veille les journaux anglais avaient relaté des nuits d'attente dans les aéroports à cause de la neige, et des vacances de noël

842

des enfants dormant à même le sol dans les halls d'embarquement

844

Bref il est 10h15, nous n'allons pas tarder à embarquer .. nous sommes de grands chanceux, me dis-je.

C'est ce moment précis que choisit une hotesse pour annoncer que le vol pour Bordeaux est "cancelled" (j'entends parfaitement mais un instinct de survie me fait dire que je n'ai pas bien compris, qu'elle doit avoir un accent pourri et qu'elle parle d'autres choses, de consoles par exemple ? non ?)

Mais non, cette biatch parle bien d'annulation de vol !!

Il nous faut donc récupèrer le bagage enregistré puis aller poireauter devant le comptoir Easyjet pour voir quelle solution de remplacement ils nous proposent.

Naïvement je me dis qu'au pire ils nous proposent un vol pour demain matin et que ça nous fera un jour de plus à Londres .. presque youpi.

Après une heure d'attente, le verdict tombe : je manque de m'évanouir quand l'employée Easyjet nous annonce que le seul avion qui partira vers Bordeaux sera dimanche 26.

Tout tourne dans ma tête : mais c'est dans 4 jours ! mais c'est APRES noël ! mais c'est une éternité sans mes bébés ! mais c'est ... IMPOSSIBLE !!!!

Moi vivante, je ne resterais pas à attendre un "hypothètique" retour dimanche 26 (qui me dit qu'ils ne me l'annuleront pas non plus ?). Nous cherchons s'il y a d'autres vols vers la France, aucun.

Bristish Airways venait de laisser partir son dernier vol vers Paris avec une enchère à 500 pounds le billet. Autant dire qu'on est pas les seuls à vouloir rentrer chez nous.

Je me sens en plein remake de "Maman j'ai raté l'avion" sauf que je suis dans la peau de la mère (bon ok et mes enfants ne sont pas livrés à eux même dans notre maison)

11412846_gal

Je me refais la scène où Mme Mccallister propose son alliance, se retrouve dans un camion avec un orchestre folklorique ... bref je me dis que le road movie qui nous attend à de fortes chances de se jouer de cette façon. J'ai une envie de crier "Kevin" entre deux sanglots mais c'est bien à mes deux petits chatons que je pense.

Je me mets en mode chialage intensif, pendant que mamourschka met en marche tous les réseaux via son Iphone (finalement j'aime bien les tèléphones portables depuis). Ma valise comme seul appui, les gens me regardent me liquifier et évitent les flaques de larmes que je laisse sur mon passage.

Home_Alone_322_Medium

"Chérie, prend ta valise, nous avons un long chemin" ... Ma valise je la porte d'un doigt, je vole, je cours, au moins nous partons.

Mamourschka m'annonce le trajet approximatif, mais nous n'avons aucune notion du temps qu'il nous faudra. Peu importe, nous avançons.

Nous prenons la navette de l'aéroport de Luton pour aller à la gare.

A la gare, nous prenons un train direction Douvres. Nous débutons notre collection de tickets.

855

Les paysages que nous traversons nous font prendre conscience qu'il a encore bien neigé cette nuit.

850

854

Arrivés à Douvres, la file d'attente pour obtenir les billets pour le ferry est impressionnante. Même en ayant réservé par téléphone, nous devons attendre et patienter dans la queue.

Nous faisons la connaissance d'un jeune couple qui revient de Malaisie et qui doit arriver à Toulouse avant Noël également. Encore la tête dans le décalage horaire ils n'ont pas pu avoir de correspondance à Londres à cause de la neige et doivent se débrouiller pour rentrer.

858

Nous attendrons 6 heures dans l'embarcadère avant de pouvoir monter à bord du ferry et celui-ci aura encore une heure de retard avant de réellement quitter la côte de boeuf britannique.

J'en profite pour transformer l'adage "Wait and see" en "Wait and sit".

860

Mais une fois à bord nous essayons de reprendre des forces (il est 19h40 quand le ferry de 15h 40 démarre enfin ... nous n'avons quasiment rien mangé depuis ce matin)

865

869863

Après un bon petit repas, nous arrivons à Calais.

Bien sur à la sortie du ferry, plus âme qui vive. Tout est fermé. La gare de Frethum annonce qu'après 19 heures c'est la mort dans le village. (il est + de 22 heures, en résumé, il faut dormir sur place).

871

Nous voilà donc à l'hotel Le bonzai pour une nuit très courte où le vent du nord soufflera très fort à travers les fenêtres.

Jeudi 23 décembre :

Très tot le matin, nous prenons un taxi pour aller à la gare de Frethum. Nous le partageons avec David un anglais qui arrive de Bristol et doit absolument rejoindre sa femme et son fils à ... Barcelone. Autrement dit, il était pas arrivé lui non plus.

875

A la gare de Frethum nous prenons un TER qui nous amène jusqu'à Lille.

Puis à Lille nous prenons un TGV qui nous amène jusqu'à Paris Nord.

Il nous faut ensuite prendre le RER, et l'orlyval pour atteindre l'aéroport.

879

(quand je vois cette photo avec des cernes de 3 km, la face d'une petite vieille, je me dis que celui qui a sorti " les voyages forment la jeunesse", voulait plutôt dire "les voyages DEFORMENT la jeunesse !!!")

A l'aéroport de Paris, on sent déjà qu'on se rapproche de chez nous.

883

Après 2 heures d'attente,nous avons les billets pour rentrer à Bordeaux !!!

882

Il est à peu près 15h30.

Il faudra ensuite attendre le dégivrage de l'appareil puis c'est sans compter sur une panne du chariot élévateur qui permet le chargement des bagages que nous décollerons finalement avec 1h30 de retard.

886

A ce stade de l'aventure, plus rien ne peut m'atteindre en tant que voyageur de l'extrême. Je me mets en mode micro sieste de cosmonaute ou navigateur dès que je suis assise plus de 30 secondes. J'ai passé tellement de temps à attendre au cours de ces deux derniers jours que chaque seconde compte.

Finalement il nous aura fallu 36 heures pour rentrer (là où un vol direct Luton-Bordeaux prend 1h30), 320 euros (au lieu des 50 euros de vol retour), utiliser pas moins de 10 moyens de locomotions différents (taxi, train, bus, RER, TER, TGV, Orlyval, avion, marche à pied, escalators ...)

Mais voir les bouilles d'amour émerveillaient par leurs réveillons de noël nous n'aurions raté ça pour rien au monde .

DSC_0992DSC_0941

DSC_0898DSC_0042

DSC_0049DSC_0048

J'en profite pour vous souhaiter une année pétillante pleine de bonnes surprises, de l'amour bien sûr, la santé cela va sans dire et surtout de savoir apprécier les petits instants du quotidien ...

et si c'était ça le bonheur après tout ?

juste serrer nos enfants dans nos bras et partager leur sourire ...

Posté par lydy33 à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2011

Celui qui visitait Londres avant Noël : Part four

Froid glacial ok, neige à nouveau prévue ok, mais motivation ok aussi !

J'avais promis à ma besta la Queen d'aller prendre le thé avec elle, donc nous voici à Buckingham Palace à l'heure de la relève de la garde.

749712711

Comme tout lieu touristique, Buckingham a son shop !!

Avec un sapin Royal !

755754

La vaiselle officielle du mariage princier (qui coûte un bras royal )

760757

mais Buckingham c'est un peu chez nous puisqu'on y boit du Bordeaux ;-)

759

La dorure jusque dans la salle de bain

762

Vous l'aurez deviné c'est l'heure de la pause Soif

778

775

Puis une surprise nous attend à quelques mètres de chez Harrod's au détour d'une petite rue, notre poto, le seul, le grand l'unique, Alec Baldwin dont nous ne manquons aucun épisode de la sèrie 30 Rock (même si pour moi il reste associé à son personnage de Adam dans Beetlejuice ... Bon je n'ai pas été jusqu'à lui dire que j'avais appelé mon fils comme cela juste pour lui rendre hommage mais j'aurais pu)

779

Chez Harrod's j'aurais voulu avoir un budget illimité mais je me suis contentée de regarder et de rêver que ma maison devenait un salon de thé

782780781

les vitrines sont sur le thème de Peter Pan

793788787

791

Puis ce sera l'interlude musées avec au menu le National Gallery (résumé par Mathieu en une phrase :"oh y'a beaucoup d'impressionnistes, c'est impressionnant !")

On y trouve "les tournesols" et "la chaise" de Van Gogh, un auto portrait de rembrandt, "les baigneuses" de Cézanne, mais également des peintures de Turner mon chouchou, et Monet.

Nous enchainons avec le National Portraits : un musée qui rassemble uniquement des portraits des gens célèbres qui ont fait l'histoire de la culture britannique. S'entremèle des peintures et des photos, des écrivains et des acteurs, des musiciens et des hommes politiques.

Résumé de Mathieu : "oh attends je le connais lui je crois, sa tête me dit quelque chose, attends attends, rho pour une fois qu'il y en a un que je connais ..." moi l'envie de l'étrangler qui me fait frissonner jusqu'aux doigts de pied "c'est Paul Mc Cartney !!!!!!!!!!! MERDEUH !!!!"

Bref je tente ma chance avec un musée plus scientique , le musée d'histoire naturelle et là pour le coup c'est moi qui m'ennuie dans le parcours dédié aux phénomènes tels que les volcans, les tremblements de terre etc ..

794

La plus belle pièce du musée reste pour moi le musée en lui même, le bâtiment est monumental, complètement ancré dans une autre époque.

805

809808

Un dernier petit pub pour la route sur Craven Terrace où nous logeons

838

835

c'est au coin de la cheminée de The Mitre que nous nous réchauffons : Woody Allen y a tourné une scène pour son film "Scoop".

Puis vite au dodo, car demain c'est l'heure de rentrer en France et le voyage s'annonce pour le moins ...cahotique.

842

Posté par lydy33 à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Fin »